Statuts SAS : est-ce facile de faire son annulation ?

Depuis sa proposition en loi de France en 1990, la SAS a connu un franc succès. Acronyme de : société par actions simplifiées, c’est une forme juridique très recommandée par les professionnels de droit de nos jours !

À ne pas confondre entre SAS et SASU, la SAS peut naturellement devenir une SASU si le nombre d’associé se réduit en un.

En ce qui concerne son annulation, la SAS peut être liquidée à n’importe quel moment suivant des causes diverses qui peuvent concerner les associés ou les capacités de l’entreprise. Pour cela, il faut déposer le PV de l’AGE au Greffe au sein du tribunal de commerce.

Pour avoir beaucoup plus de détails, on vous conseille de visiter ce site : https://www.statuts-de-sas.net.

Comment peut-on reconnaître une SAS d’une autre forme de société ?

Pour que vous puissiez faire la différence entre une SAS et une autre société, on vous invite à lire ces caractéristiques :

  • La SAS donne plus de liberté aux associés pour la gestion, la gouvernance et la responsabilité.
  • La SAS est une forme simplifiée qui n’exige pas de capital maximum.
  • La SAS ne peut pas être active en assurance et en épargne.